La variant brésilien ?

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10
Slide 11

“Plus haut monte le singe, plus il montre son cul.”
Michel de Montaigne

J’ai été étonné de trouver ces mots sous la plume de Montaigne, dont j’avais des souvenirs vagues mais bien moins rigolos. Il faut croire que mes professeurs de français n’avaient ni humour ni la manière de savoir capter leur auditoire captif. Mais comme j’ai trouvé cette citation dans les pages web du Monde, je pense qu’on peut faire confiance à cette source. Même si, par ailleurs, le journal (jadis) de référence a tendance à dire pas mal de conneries en cette période trouble où les vérificateurs de faits (fact checkers en français d’aujourd’hui) ont tendance à se laisser aller à jouer eux aussi avec une vérité insaisissable.

Bref.

J’ai été tout aussi étonné de retrouver le Christ Rédempteur de Rio en chantier dans les photos d’actualité des semaines passées.

Mais, en vérifiant les fait à mon tour, je me suis rendu compte que ce nouveau christ monumental est en cours d’érection à plus de 1.500 km du précédent, dans la petite ville de Encantado (22.000 habitants), située à 144 km de Porto Alegre, où s’est tenu le premier Forum social mondial, il y a 20 ans… déjà !

Cette nouvelle effigie devrait être inaugurée à la fin de cette année et a pour ambition, selon ses promoteurs de l’Association des amis du Christ, de “transmettre la foi des habitants d’Encantado et promouvoir le tourisme dans la région”. 

Pour la foi, je reste toujours dubitatif. Pour le tourisme, il faudra connaître l’évolution d’autres variants.

Avec ses 43 mètres de haut (piédestal compris) pour deux millions de réaux (environ 295.000 euros, soit 6860€ le mètre, je n’ai pas le prix au kilo désolé…) le Christ de Encantado  dépassera de 5 petits mètres son homologue carioca. Mais il ne sera que le troisième au niveau planétaire, derrière un christ polonais et un autre mexicain

Ce qui finit par ressembler à un concours de quéquettes dans une cour de récréation. Dans lequel le Christ arrive loin derrière (voir cet article d’abcdetc pour mémoire…)

Ah, j’allais oublier. Après le rédempteur de Rio, celui-ci s’appellera Christ protecteur. J’ignore s’il protège d’autres variants brésiliens…

(Photos : Silvio Avila, Lucas Amorelli, Buda Mendes)

À propos de (jour du) seigneur.

Jadis, abcdetc proposait un animation chaque dimanche

Puis, le dimanche devint chômé, en réaction aux lois Macron de 2015, déjà, qui élargissaient le recours au travail dominical. Et les animations se sont faites rares…

Je suis donc aussi ravi que les plus anciennes lectrices (et pareil au masculin) de vous proposer cette animation qui accompagne cette chanson de l’artiste – carioca –  João Selva…