L’avenir de Jérémy

,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9
Slide 10

“Madame, si quelqu’un vient me demander.
Soyez aimable et répondez :
La baleine est sortie,
Asseyez-vous,
Attendez là.
Dans une quinzaine d’années, sans doute elle reviendra…”
Jacques Prévert, La Chasse à la Baleine

*

Après les rires des clowns d’hier, passons à celui baleines, si célèbre rire, même si je ne l’ai jamais personnellement entendu. Ni pratiqué.

Quoi que je doute que les deux cétacés (deux, c’est assez ?) du jour rigolent vraiment.

La première s’est échouée le 20 avril dernier à Öland, sur les côtes suédoises, attirée peut être par le non confinement du pays ? Après des jours de tourisme un peu morbide (malgré les avertissements des autorités sur le risque d’explosion dus à la putréfaction de l’animal) son cadavre a enfin été déplacé pour être incinéré. Paix à son âme !

La seconde n’est qu’une sculpture, grandeur nature, réalisée par l’artiste israélien (installé en Allemagne) Gil Shachar, à partir d’une autre baleine tout aussi échouée, sur les côtes sud-africaine en 2018. Ce Cast Whale Project est actuellement exposé dans l’église Ste Elisabeth à Berlin.

Je ne vous apprendrai malheureusement rien en vous disant que les baleines sont actuellement en voie de disparition. J’ai quand même appris au passage que parmi les raisons de cette extinction, outre la pêche intensive et les sons humains parasites (en particulier les sonars de nos sous-marins guerriers…) il y a le réchauffement climatique et la dégradation de l’habitat. Deux menaces qui, sans vouloir en rajouter, nous menacent également.

Vous pouvez toujours vous rassurer en vous disant que vous terminerez peut être un jour dans une église transformée en musée.

Mais y aura t il encore des visiteurs  ?

(Photos : Suvad Mrkonjic, Jonas Ekströmer, Adam Berry)

Je n’ai pas su choisir, alors je vous laisse le faire. Ou pas.

Je sais bien que c’est Jonas qui a passé quelques jours dans le ventre d’une baleine, mais que voulez-vous, ma mémoire, volatile, facétieuse et souvent fileuse en aiguille, a retrouvé le souvenir de cette chanson du Procédé Guimard Delaunay, déjà évoqué il y a juste quelques jours. Une chanson qui illustrait le film d’Arnold Boiseau, L’Avenir de Jérémy… Que je n’ai pas trouvé en VOD, désolé (surtout pour moi).

Je me suis aussi souvenu que Gepetto a également séjourné dans le même ventre (ou sans doute un autre) de baleine. Et retrouvé la musique du Pinocchio de Luigi Comencini, composée par Fiorenzo Carpi et interprétée ici par le Banda Cittadina di Brescia.

Puis j’ai trouvé une chouette animation sur Starving in the Belly of a Whale, une chanson de Tom Waits qui parle de Baleine.

Et enfin une belle (et récente) interprétation de La Pêche à la baleine (évoquée en exergue) par Agathe Trebucq accompagnée par Paul Montag.