Comme d’habitude

, , , , , , , ,

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Slide 7
Slide 8
Slide 9

“Comme d’habitude
Toute la journée
Je vais jouer à faire semblant…”
Claude François, Comme d’habitude

*

C’est reparti pour “deux jours à Carbis Bay, du vendredi 11 au dimanche 13 juin”, comme dit le journal de référence pas plus doué en calcul mental qu’en objectivité… Les dirigeants des grandes “puissances” (États-Unis, Canada, France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Japon) vont donc se réunir en Cornouailles, pour deux ou trois jours, pour la énième fois et sans surprise.

Comme d’habitude.

Avec juste un nouveau personnage dans le rôle de leader du monde “libre”, en la personne de Joseph Robinette Biden Jr., qui remplace Trump, ce qui a au moins l’avantage qu’on ne risquera pas de le confondre avec Boris Johnson.

Pour le reste, rien de nouveau sous le soleil, qui nous chauffe de plus en plus et aucune illusion sur la volonté comme la possibilité pour ces pantins (ou plutôt ces guignols) d’y changer quoi que ce soit.

Bref

Rien de nouveau (je sais je me répète), sauf les images d’activistes que j’ai trouvées dans les photos d’actualité.

Alors que ce sont habituellement les militants d’Oxfam qui nous proposent le , meilleur spectacle en off de ce triste festival du G7, ce sont cette année leurs collègues d’Ocean Rebellion (une émanation d’Extinction Rebellion) qui ont retenu mon attention. dans leur mise en scène réaliste et explicite de Boris Johnson en défenseur du climat avec l’aide des industries pétrolières.

Mais comme d’habitude, les acteurs du G7 ne comprendront pas le message. Et la terre continuera de tourner. La question demeurant de savoir pour combien de temps avec nous à sa surface ?

(Photos: Gav Goulder, Gav Goulder, Tom Nicholson, Ocean Rebellion)

Si les militants d’Ocean Rebellion mette en scène un bien triste futur pour nos enfants, je m’inquiète de celui de ma petite-fille, toute fraîche citoyenne de ce monde. Et pour tous ses conscrits…

Alors je leur dédie cette vidéo, de la première prestation des “Brigades Rouges” d’Ocean Rebellion, tournée il y a trois ans, en Cornouailles déjà.

Et si vous trouvez que la musique s’arrête trop brusquement, je vous ai trouvé l’enregistrement complet de Thread of Clouds, l’une des Migration(s) des Blue Dot Sessions.