Quand j’en pneu plus

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6

“A little touch of kindness
For a start
A little bit of sweetness
That won’t tear you apart
You’ll be there in the minute
If you believe me
You’ll be exactly where you want to be
With a little touch of kindness”
Elliott Murphy, A Touch of Kindness

*

Il y a des matins comme ça.

Assez souvent en ce moment.

Où je me sens à plat dès le réveil. Sans énergie, sans motivation, sans désir. En désordre.

Avec une grande envie de ne rien faire, alors que je n’ai déjà pas grand chose à faire.

Alors je me mets de la musique, comme ce morceau d’Elliott Murphy que je vous mets en exergue. Et que vous n’écouterez pas. Tant pis.  De toute façon. la chanson est déjà passée par ici. Mais vous ne vous en souvenez pas. Tout s’oublie si vite. Tout s’efface. Tout s’en va, comme disait une autre chanson.

J’écoute la chanson  et son appel à la gentillesse et à la douceur.

Et e tombe sur ces grenouilles en trio ou en groupe, sorties (ou entrant, je ne sais pas) d’un pneu. Dans une station de location de voitures à l’arrêt pour cause de pandémie. Là bas aussi. A Bangkok.

Alors, j’essaye de m’inspirer des grenouilles pus que du pneu. Et je saute dans la journée.

“Ce n’est pas une erreur d’être gentil, mais l’erreur c’est de l’être avec certaines personnes…”
Anonyme

Je vais essayer d’être gentil avec moi même.

(Photos : Jack Taylor)

La fin du travail (qui me payait) couplée à cette apathie sanitaire forcée m’obligent à une solitude parfois trop bruyante, comme l’écrivit Bohumil Hrabal. Alors, pour rompre le silence, regarde l’intégrale de Columbo, dont j’ai appris qu’elle comportait 69 épisodes. On a les 69 qu’on peut ? C’est là que j’habite. Encore…

Et j’ai (re)découvert avec surprise Johnny Cash, dans un des épisodes de la saison 3, Le Chant du cygne. Swan Song.

Puis de fil en aiguille, comme souvent, j’ai trouvé cette chanson.

Solitary Man, par :

  1. Johnny Cash, donc
  2. Neil Diamond, qui en est l’auteur
  3. Chris Isaak
  4. HIM
  5. Dick Rivers, pour une adaptation française
  6. Eva Pilarová, pour une double adaptation : féminine et tchèque